La force du collectif pour un département durable

BILAN DU COLLOQUE "BIODIVERSITE SUR SON 31 : UN BIEN COMMUN A PROTEGER"

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne et le syndicat mixte Haute-Garonne Environnement ont organisé le 29 novembre 2019 un colloque consacré à la biodiversité. Ouvert au grand public, plus de 400 personnes se sont déplacées sous le Pavillon République. Aux côtés de Jean Jouzel, climatologue, les témoignages se sont succédé tout au long de la journée pour dresser un panorama des actions réalisées et du chemin qu’il nous reste à parcourir collectivement pour offrir un avenir à la biodiversité.
Téléchargez ci-dessous les présentations de la journée :
- la présentation de France Nature Environnement et de Nature en Occitanie :
> partie 1
> partie 2
> partie 3
> partie 4
> partie 5

- la présentation des actions de la commune de St-Privat-de Vallongue
- la présentation des actions de la commune de Grande-Synthe :
> partie 1
> partie 2


Rappel du programme de la journée

ÉDITO de Georges MERIC, Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne
Le constat est sans appel : le vivant se meurt. La protection de la biodiversité n’est plus seulement un sujet d’experts. Il y a urgence à agir individuellement et collectivement ! Et à le faire en profondeur. Dès le début de la mandature, le Conseil départemental a placé la sauvegarde de la biodiversité au coeur du plan
environnement qu’il a élaboré et qu’il finance à hauteur de 150 millions d’euros.
D’ores et déjà nous sommes allés au-delà des 40 engagements que nous nous étions fixés en 2015 : gestion forestière raisonnée, principe du « zéro phyto » sur l’ensemble de nos sites, sanctuarisation et valorisation de 1000 hectares d’espaces naturels sensibles, participation au plan national d’actions « France Terre de pollinisateurs », installation de ruches sur plusieurs sites dont il est propriétaire, nouvelles pratiques « durables » et agro-écologiques, plantation de 1000 kilomètres de haies brise-vent.
Notre mobilisation est également pédagogique. Au Conseil départemental, nous voulons favoriser les projets des collectivités, des associations, du monde de l’éducation, des structures gestionnaires des espaces naturels sensibles et accompagner les initiatives locales. Experts, dynamiques associatives, milieu universitaire et agricole, collectivités publiques, citoyens engagés, nous représentons cette part d’humanité qui doit assumer sa responsabilité dans les équilibres fragiles de notre environnement et ouvrir des opportunités pour les territoires haut-garonnais. Organisé en lien avec le Syndicat Mixte Haute-Garonne Environnement, présidé par Pascal BOUREAU, ce colloque est une occasion de confronter nos expériences et de réfléchir ensemble sur les actions concrètes qui préserveront l’héritage naturel que nous voulons laisser aux générations à venir.

Georges Méric
Président du Conseil départemental
de la Haute-Garonne

Portrait rapide de Jean JOUZEL, climatologue et glaciologue, grand témoin de la journée
Directeur de Recherche Emérite au CEA, Jean Jouzel a fait dans cet organisme l’essentiel de sa carrière scientifique largement consacrée à la reconstitution des climats du passé à partir de l’étude des glaces de l’Antarctique et du Groenland.
Il a participé au titre d’auteur principal aux deuxième et troisième rapports du GIEC (co-lauréat du Prix Nobel de la Paix en 2007), dont de 2002 à 2015 il a été vice-président du groupe de travail scientifique. Il est membre du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) depuis 2011.
Conjointement avec Claude Lorius, il a en 2002, reçu la Médaille d’or du CNRS. En 2012, il a reçu le Prix de la Fondation Albert II de Monaco et le Prix Vetlesen, considéré comme le « Nobel des Sciences de la Terre et de l’Univers ».
Depuis 2016, il est membre étranger de l’Académie des Sciences des États-Unis (NAS).


L'accès à la suite de ce contenu est réservé aux adhérents de Haute-Garonne Environnement :
Connectez-vous à l'espace adhérent
Vous souhaitez adhérer ?